Mon compte
se connecter
Je m'inscris :
Se connecter :
se connecter Mot de passe perdu?

Veuillez entrer votre email.

Partager sur :

Je fais un don

Uni-Vert

Produire de la spiruline dans un chantier d'insertion tout en contribuant à l'aide alimentaire

Un projet innovant pour l'inclusion des personnes fragilisées

 En France, 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, et 4 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire pour satisfaire le besoin vital de se nourrir. Face à l’augmentation constante de l’insécurité alimentaire, la FDPLM a voulu diversifier son offre de produits pour les plus démunis. Elle s’est donc engagée dans une démarche de recherche et développement associé à la mission d'insertion professionnelle, basée sur une ressource naturelle d’intérêt, la spiruline, micro-algue utilisée traditionnellement en Afrique pour sa richesse vitamines et nutriments.

Après une étude de faisabilité, réalisée en 2013 avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne et de la Fondation Carrefour,  la Fédération a implanté à compter 2015 une unité de culture de spiruline de 400 m² de bassin, sur le Jardin de Cocagne, de la Croizetière (Riantec), porté par l’association OPTIM’ISM, partenaire du programme.


Les objectifs du projet résident d’une part, dans l’essaimage d’une activité d’insertion construite sur la production de spiruline et d’autre part, dans le développement et la production de produits alimentaires à base de spiruline,  pour les usagers de l’aide alimentaire en intégrant leurs spécificités.

 

  • Le public visé et le périmètre géographique :

Le programme  UNI-VERT est conçu pour répondre aux besoins nutritionnels des usagers de l’aide alimentaire. La spiruline produite à Riantec est destinée aux personnes ayant recours aux distributions et aux repas organisés dans les différents réseaux habilités : Restos du Cœur, Banques alimentaires, Croix-Rouge, Secours populaires, Épiceries solidaires …

Il vise également à accompagner des personnes rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi, en leur proposant d’intégrer – dans le cadre d’un contrat à durée déterminée d’insertion de 12 mois- un support de formation et de mobilisation pour un retour à l’emploi durable. Le programme s’adresse aux bénéficiaires de minima sociaux, aux jeunes sans qualification, aux chômeurs de longue durée, orientés vers le Jardin de Cocagne  par les services publics de l’Emploi et de l’action sociale.
Développé en Bretagne, le programme a vocation au déploiement dans de nombreux territoires, sur lesquels les pré-requis techniques pour la culture de spiruline seront réunis (terrain

Autres projets de l'association